indemnisation accident de voiture

Il faudrait davantage parler des victimes de la route à la télévision

Nombreuses émissions parlent des accidents de la route mais on peut leur reprocher de ne pas assez faire la lumière sur les victimes. 90’Enquêtes, La soirée de l’info, 100 jours avec les gendarmes de l’autoroute, ce sont de très bons formats, ils relatent parfaitement les violences routières. On trouve juste dommage qu’ils ne vont pas plus loin. Une immersion avec un suivi à long terme d’une victime d’accident pourrait aider les victimes dans leur démarches de réparation du préjudice corporel.

Les victimes d’accident de la route partent en justice

Oui, après s’être parfois battues à l’hôpital pour vivre suite à des blessures graves, être sorties d’un pronostic vital engagé, les victimes d’accident de voiture doivent encore se battre. Elles doivent faire défendre leurs droits pour obtenir une réparation financière.

Ce sujet est si peu abordé à la télévision dans les enquêtes proposées par les grandes chaines ou celles de la TNT comme NT1, C8, W9. On est si peu informé à ce sujet, que doit faire une victime d’accident de la route après ?

L’indemnisation des dommages corporels accident

Il n’existe pas de barème, il n’y a pas de chiffres indiqués pour vous donner une idée combien touche une personne qui a eu un handicap suite à un accident de voiture. Concrètement les victimes s’en remettent généralement à leur assurance. Toutefois il est judicieux qu’elles consultent un avocat ou une société spécialisée dans la défense des dossiers d’indemnisation des victimes comme par exemple SDR à Paris dont les informations sont juste ci-dessous.

indeminsation des victimes d'accident

Les chiffres de la sécurité routière

L’accident zéro n’existe pas et n’existera certainement jamais. On peut tout de même se dire que grâce aux nouvelles technologies dans les automobiles on évitera plus d’accident. C’est encore insuffisant, les causes d’accident de voiture sont toujours les mêmes : l’alcool, la vitesse, la fatigue au volant. Pour la dernière des applications ou des avertisseurs équipent de plus en plus de véhicules, c’est dans ce sens là que l’on pourra effectivement réduire le nombre de morts sur la route.

On ne doute pas que les émissions télé vont en parler davantage à l’avenir.

Voir les chiffres de la sécurité routière.

Il faudrait davantage parler des victimes de la route à la télévision